Musette ?

Une musette c’est un petit sac en bandoulière dans lequel on met plein de choses précieuses. Dans le Nord, la musette c’est le sac dans lequel les mineurs mettaient leur sandwich du midi (leur « briquet »). On parle de la musette du cycliste, du pêcheur, du militaire… Qu’est-ce que tu as de beau dans ta musette ?!

Une musette de galibot dans la salle arrière de La Musette à Guesnain.
Une musette de galibot dans la salle arrière de La Musette à Guesnain.

Il faut savoir qu’à l’origine la musette est un instrument à vent de la famille des des hautbois, type cornemuse. La musette peut être soufflée directement par le musicien ou par l’intermédiaire d’une poche d’air elle-même alimentée soit par un porte vent dans la bouche l’instrumentiste (comme pour la cornemuse du Centre, le biniou ou la chabrette), soit via un soufflet mu par le bras (comme pour la musette de cour, la musette béchonnet, cabrette, ou la plupart des cornemuses de îles Britanniques). (+ infos sur Wikipedia).

Descriptif de l'instrument la Musette dans l'encyclopédie Diderot et d'Alembert (1770) et couverture de la méthode pour la Musette de Hotteterre (1738).
Descriptif de l’instrument la Musette dans l’encyclopédie Diderot et d’Alembert (1770) et couverture de la méthode pour la Musette de Hotteterre (1738).

Par ricochet, on appelle aussi musette une danse française des XVIIe et XVIIIe siècles qui emprunte son nom à l’instrument, reprenant son caractère rustique, champêtre et pastoral.

Par ricochet toujours, la musette est le genre musical que jouent les orchestres de musette ou de bal musette. Il regroupe divers types de musique, mais caractérisés par le fait d’être joués dans le style musette : la valse musette, le tango argentin et le tango musette. (+ infos sur Wikipedia).

Les bouchers mélomanes, Rungis, 1954. Photo Robert Doisneau.
Les bouchers mélomanes, Rungis, 1954. Photo Robert Doisneau.